Avez vous une bonne stratégie de web-marketing à l’international ?

{lang: 'fr'}

Le monde en ligne est incroyablement vaste et pourtant à portée de la main.  L’Internet a réduit les distances entre les clients et la concurrence et une courte cyber-promenade dans le village global suffit pour trouver produits et opportunités à foison. Toute l’astuce consiste dès lors à savoir comment capitaliser sur cette corne d’abondance avant que les autres ne le fassent à votre place.

Pour commencer, vous devrez vous adresser à vos clients dans leur langue.  Si l’anglais peut sembler l’option la meilleure pour vous étendre le plus loin et le plus largement possible, il ne concerne en fait que 28 % de la population globale et les 72 % restants s’attendent plutôt à ce que vous leur parliez dans leur propre langue. Le premier pas dans cette direction consiste donc à créer des domaines localisés et traduits dans la langue de chaque marché visé.

Le nom de domaine est en effet crucial car si moi, en .fr en France, je cherche des services pour mon propre domaine et dans ma langue, cela signifie que vous, en .com aux Etats-Unis, me serez de peu d’intérêt.  Si vous vous aventurez sur mon royaume virtuel en revanche, vous aurez bien plus de chances de gagner ma clientèle.

Et n’oubliez pas qu’une taille unique ne sied pas tout le monde.  Résistez à la tentation de traduire directement les mots-clés et d’autres parties de votre site Internet.  La langue est un champs de mines et il existe un nombre infini de possibilités d’avoir un accident sur de simples nuances mal interprétées ou encore sur une erreur de méconnaissance linguistique.

La langue mise à part, les gens réagissent aussi différemment aux couleurs et aux images selon leur culture.  Le rouge peut ainsi signifier la pureté en Orient (surtout en Inde) et la passion en Occident ; de même, si le blanc est la couleur de la mariée pour un très grand nombre, c’est aussi la couleur du deuil pour d’autres. De nombreuses cultures disposent de leurs propres connotations chromatiques et savoir de quoi il retourne sur votre marché fait partie intégrante de votre analyse.

Mais il ne s’agit là que des fondations de votre construction.  Une fois que vous aurez dépassé les caractéristiques élémentaires de la langue et des couleurs, vous aurez besoin de garder à l’esprit que le contenu et le design peuvent aussi séduire les visiteurs les moins informés comme les plus inflexibles. Chaque site Internet localisé, dans chaque domaine différent, devra être taillé sur mesure pour les goûts et les préférences locaux, tout en maintenant une certaine cohérence pour votre image de marque.

Le domaine, la langue, la couleur, la mise en page  sont autant d’étapes cruciales pour lancer votre site Internet sur un marché en expansion. Mais pour aller encore plus loin, il existe d’autres façons plus sophistiquées d’attirer vos visiteurs.  L’optimisation pour moteurs de recherche (SEO), les campagnes d’emails, la création et l’agrégation d’articles, ainsi que les médias sociaux sont tous destinés à ces fins.

La SEO est la stratégie clé pour les entreprises d’aujourd’hui afin de gagner leurs premiers galons sur le net. L’ascension des classements de Google est une épreuve longue et difficile et la réaliser dans plusieurs langues ne facilite pas la tâche.  L’optimisation pour moteurs de recherche multiple (MSEO) est un secteur émergent qui a pour objectif de rendre ce processus un peu plus aisé.  Il reconnaît le principe fondamental selon lequel l’optimisation de mots-clés de SEO dans différentes langues dépasse de loin le simple recours au dictionnaire. Mis à part les erreurs de traduction, les termes de recherche populaires diffèrent selon les langues et même entre les pays qui, d’apparence, parlent la même langue.

La recherche de ces termes est une étape incontournable.  Ainsi un « pick-up » pour un Américain est un « ute » pour un Australien et ignorer un tel détail peut avoir de sérieuses conséquences sur votre campagne de SEO sur différents domaines.  De même, une société américaine faisant la promotion d’une assurance automobile sur les marché français pourrait facilement, après simple traduction littérale, même si correcte, de « car insurance » utiliser les termes « assurance automobile ».  Toutefois, une étude plus approfondie sur l’outil pour mots-clés de Google aurait révélé que les termes de recherche clés obtenant les meilleurs résultats sont « assurance auto » ou « assurance voiture ».  Ces simples étapes font toute la différence. Il faut aussi rechercher constamment les meilleurs mots clés et descriptions car ces termes s’actualisent sans cesse et votre site Internet doit rester à jour.

La localisation peut paraître une activité ennuyeuse mais elle récompense largement les efforts investis. Une recherche de 2007 effectuée par la Localisation Industry Standards Association (Association de localisation des normes industrielles) a montré que chaque dollar investi dans la localisation de sites Internet générait un retour de 25 dollars.  Et ce résultat était en hausse de 10 dollars par rapport à 2001.  La localisation comme la SEO feront toute la différence concernant votre stratégie marketing.  Outre vous éviter de commettre des gaffes linguistiques ou culturelles, elles maximiseront également votre visibilité sur les moteurs de recherche étrangers.

Sur l’auteur : Christian Arno est le Directeur Général de Lingo24, un fournisseur international de services de traduction en ligne. Suivez Christian sur Twitter.

Christian Arno

{lang: 'fr'}
Written By
More from Christian Arno

Avez vous une bonne stratégie de web-marketing à l’international ?

{lang: 'fr'}Tweet Le monde en ligne est incroyablement vaste et pourtant à...
Read More

8 Comments

Comments are closed.