Du bon référencement de vos images et designer graphique

{lang: 'fr'}

Une image vaut mille mots. Malheureusement, quand il s’agit des moteurs de recherche principaux (qui sont toujours essentiellement basés sur du texte), une image peut valoir beaucoup d’espace blanc. Est-ce à dire que vous ne devez pas utiliser des images sur votre site si vous désirez être dans le classement des recherches? Pas du tout. Il suffit de garder des choses toutes simples à l’esprit lors de l’ajout de ces images à vos pages. En prime, ces conseils peuvent aider non seulement avec les robots des moteurs de recherche, mais avec vos chers visiteurs!
Vous voulez que votre site soit accessible à des lecteurs qui ont désactivé les images dans leur navigateur, et à ceux qui ont des connexions lentes ou qui sont sur les navigateurs mobiles et ont du mal avec le chargement des images « lourdes ».

Pour améliorer l’ergonomie et le poids de vos images, faîtes appel à Guy Labbe qui est designer graphique.

En fournissant aux robots des moteurs de recherche des informations textuelles sur les images de votre site, votre site peut bénéficier non seulement d’un meilleur positionnement dans les résultats de recherche web, mais dans les résultats de recherche d’images aussi. La recherche d’images peut fournir un trafic de recherche important, alors ne négligez pas cela comme une voie d’acquisition de trafic.

Voici des recommandations sur l’utilisation d’images de manière efficace :

Ne mettez pas de texte dans des images

Mettre le texte en HTML dès que possible. Parfois, les concepteurs web mettent du texte dans des images car elles peuvent utiliser une plus grande variété de polices de caractères et peuvent être manipulée plus librement pour le design . Une grande partie de ce style peut être fait avec un CSS et dans les cas où il ne le peut pas, le design qui sera une version graphique de ce texte peut ne pas réellement être une valeur ajoutée pour vos visiteurs. En fait, elle peuvent nuire à la convivialité en étant difficile à lire.
Si je veux envoyer un mail à tous mes amis suggérant d’aller dans un nouveau restaurant à Angers, je vais copier et coller un peu d’éléments du menu à partir du site web du restaurant sur Angers pour leur envoyer. Si le menu est dans une image, je ne peux pas faire ça.

Utiliser l’attribut alt

Une méthode bien connue pour la fabrication d’images accessibles est d’utiliser l’attribut ALT dans l’élément IMG. Et pourtant il est très fréquent de trouver des balises ALT vide sur tout le web.

* Rendre le texte dans la balise ALT descriptif. Il convient de décrire l’image concisément. Pensez à quelqu’un naviguant sur votre site . Comment vont-ils voir l’image présentée?

* Ne pas farcir la balise ALT avec des mots clés. Un attribut ALT plein de vos mots clés va classer pour du spam à la fois pour vos visiteurs et les moteurs de recherche et va dévaloriser votre contenu. Comment pouvez-vous dire si votre texte ALT est du spam ou simplement descriptif? C’est une question de jugement, mais si vous ne pouvez pas dire, recueillir des opinions objectives. ALT = « restaurant angers pas cher meilleur excellent 3 etoiles guide michelin » va de manière assez évidente passer pour du SPAM.

* Rendre le texte ALT pertinent . Utiliser le texte ALT pour décrire l’image, et non comme un lieu pour ajouter un texte descriptif sur la page qui n’est pas directement pertinent par rapport l’image. Par exemple, si l’image est une voiture, votre texte d’ALT doit être quelque chose comme « mini cooper bleu » et non « voiturespascher.com a votre location de voiture disponible dans toutes les marques et modèles, y compris Mini Coopers, Volkswagen, et Ferrari comme Magnum PI « .

Qu’en est-il de l’attribut TITLE? Elle ne fournira probablement pas directement de valeur visà-vis du moteur de recherche, même si elle peut être utile pour vos visiteurs.

Faire des noms de fichiers image descriptifs !

Si possible, décrire l’image dans le nom du fichier image. Par exemple, restaurant-angers.jpg est meilleur que image123.jpg. Si vous importez un grand nombre d’images, par exemple, pour une base de données de produits, il est difficile de renommer manuellement chaque fichier. Dans ce cas, trouver des moyens avec un logiciel de renommer les images en utilisant du texte de la façon dont les images sont étiquetées ou de classées.
Si votre fichier comporte plusieurs mots, utilisez des traits d’union pour les séparer (les moteurs de recherche ont tendance à voir un trait d’union comme un séparateur et un trait de soulignement comme « rien » (donc restaurant_angers sera vu comme un seul mot et restaurant-angers devrait être considéré comme deux).

Utiliser des sous-titres :

Fournir une légende en dessous ou au-dessus de l’image qui décrit de quoi ça parle et donne le cadre sur la façon dont elle se rapporte au reste de la page.

Fournir des indices textuels autour de l’image!

Essayez d’inclure du texte autour de l’image qui se rapporte à ce que l’image montre. LE texte sur la page de recherche permet aux moteurs de savoir ce que la page elle-même est, ce qui aide à améliorer votre classement de page pour des requêtes pertinentes!

A vos commentaires, amis spécialisés en rérencement sur Angers, Nantes ou Singapour! 😉

Webmaster pro,vivre, et bien, de l’édition de ses sites exclusivement de 1999 à 2012. Consultant et référenceur Senior depuis 2012 après un passage en tant que Chef de Projet SEO en agence (Kelcible.fr) à Angers où j’ai pris la suite de maître Robineau.

Pour le cursus scolaire, j’ai un Bac S spé Maths(1999), un DUT informatique obtenu à l’I.U.T info de La Rochelle(1999-2001), et une Licence de Psychologie obtenue à l’UFR Sciences Humaines de Angers(2008-2011).

Me demandez pas le rapport entre les deux, si ce n’est votre serviteur qui incarne aussi l’Amour entre Tiercé (49125, France) et Abomey-Calavi (Bénin), Yes vise le grand écart ontologique !

Pour le CV amoureux, vous trouverez facilement mon 06!

Twitter Skype 

{lang: 'fr'}
More from Samuel Hounkpe

Cafeine : 35% des SERPs affectées et meta-référencement!

{lang: 'fr'}Tweet Google a annoncé en fanfare le déploiement d’un nouvel algorithme...
Read More

1 Comment

  • Ce post date un peu mais reste d’actualité.
    Oh que oui, il y a tous ingrédients pour faire « parler » une image.
    Le commun des mortels, aujourd’hui en 2012, néglige souvent ce bonus, alors qu’une belle illustration peut donner de belles infos, à qui? au robot sacré. L’optimisation du nom du fichier et de la balise « alt » peut vous apporter un bon renfort sur les mots clés plutôt que d’en abuser dans un texte et le rendre rébarbatif.

    La commande « site:www.NDD » dans google image vous dira long de votre optimisation, testez la.

Comments are closed.